Sélectionner une page

Qu’est-ce qui t’énerve presque tout le temps ?

Pourquoi s’énerve-t-on face à certaines situations et pas dans d’autres ? Et surtout, pas forcément dans les mêmes que les autres …?

Il est intéressant de pouvoir réfléchir à 4 grands points pour essayer de se comprendre et de ne plus s’en vouloir lorsque la situation nous échappe …

« Quand j’étais petit, c’était pas comme ça que ça se passait ! »

N°1 : La connaissance de soi-même

Oui, on s’est énervé, et oui, c’est probablement à tort, ou tout du moins inapproprié…! Souvent cela peut provenir de notre inconscient qui utilise, comme le font les enfants, les neurones mirroir pour interpréter dans l’urgence une situation qui ne nous convient pas. Cela peut provenir de situations déjà vécues, de peurs profondes dont nous n’avons pas nécessairement conscience qui mettre notre sensibilité en exergue.

Idée d’action : Prendre le temps d’interpréter les situations, en les intégrant au fur et à mesure comme des situations différentes de celles qu’on a déjà vécues et qui ne se sont pas forcément bien passées …!

« Je n’ai encore pas réussi à faire ce pu**** de truc ! »

N°2 : Réaction face à soi-même

Lorsque tu ne parviens pas à faire quelque chose, tu ressens quoi ? Ca t’énerve ou tu le prends avec philosophie en te disant que tu réessayeras plus tard ? Si on a tendance à surréagir à ses propres difficultés, il est parfaitement logique d’avoir tendance à en faire de même avec les autres…

Idée d’action : Être moins exigeant et plus patient avec soi-même, dans un premier temps. On a le droit à l’erreur, il ne sert à rien de culpabiliser et de s’énerver de s’être énervé (tu vois le cercle vicieux …). Si tu t’infliges ça, tu te doutes bien que tes enfants le prendront à coeur et personnellement comme tu le ressens, avec probablement encore moins de compréhension …!

« C’est pas de ma faute, c’est plus fort que moi ! »

N°3 : Maître de soi-même

Tu maîtrises ton corps, tu sais quand tu peux ou non te défouler où quand c’est le moment de se retenir… Des fois ça ne marche pas, alors sache que tu auras probablement de nombreuses nouvelles chances d’essayer, pour y arriver de plus en plus souvent …!

Idée d’action : Agir avec une grande volonté de changement, en sachant que nous sommes les seuls responsables de nos réactions !

« Je n’arriverais jamais changer, ça m’arrive trop souvent … »

N4 : Accepter son imperfection

L’ultime point est tout simplement de prendre conscience qu’on a beau s’améliorer chaque jour, chaque situation est potentiellement différente, et nous ne sommes pas parfaits ! Heureusement, c’est ce qui fait de nous des humains tels que nous sommes avec nos sentiments et nos humeurs !

Idée d’action : Jouer de ses imperfections, demander de l’aide et laisser faire les autres … 🙂 Avoir conscience de ses limites et de ses défauts est le premier pas vers l’amélioration !

Que tu répètes 5 fois les mêmes choses sans que ton petit ne réagisse, que tu t’énerve parce qu’elle joue à table, que tu sois désemparé(e) parce qu’il semble te provoquer, que tu désespères de l’entendre ronfler plutôt que de s’agiter dans tous les sens … Sache que tu peux le faire et qu’il faut y aller progressivement. Prends le temps de réfléchir à tous ces points et tu trouveras probablement la solution !

Prêt à moins te prendre la tête et à te sentir plus apaisé …?